L’Ecosse regorge de paysages magnifiques, et l’île de Skye en est un condensé. C’est en effet une destination de choix pour effectuer un trek au milieu du décor époustouflant des Highlands. Enfilez votre paire de chaussures de rando, on vous emmène pour 7 jours sur le Skye Trail !

Carte du Skye Trail. Cliquez pour agrandir.

Sur le même sujet : Lire aussi notre récit Traversée de l’île de Skye : 7 jours sur le Skye Trail en Ecosse

Type : itinéraire d’un point A à un point B
Départ : Broadford (bus depuis Glasgow)
Arrivée : Rhuba Hunish
Itinéraire : Broadford – Torrin (jour 1) / Torrin – Elgol (jour 2) / Elgol – Sligachan (jour 3) / Sligachan – Portree (jour 4) / Portree – Storr (jour 5) / Storr – Flodigarry (jour 6) / Flodigarry – Rhuba Hunish (jour 7) (possible de le faire en sens inverse aussi)
Durée : 7 jours
Distance : 130 km
Dénivelé : 4180 m de dénivelé positif
Altitude la plus basse : 0 m
Altitude la plus haute : 720 m
Difficulté : difficile (la signalétique sur le chemin n’est pas toujours très claire, les conditions météo ne sont pas toujours les plus favorables – l’Ecosse est très humide ! -, et il faut être en capacité de transporter sa nourriture pour quelques jours, mais ce n’est pas forcément le terrain qui s’avère très technique ou difficile)
Autonomie : sans guide (prévoir malgré tout une carte ou un GPS hors ligne pour éviter de se perdre)
Services : seule la portion entre Portree et Flodigarry (2 jours consécutifs) ne comprend aucun service, mais sur le reste du trek, il est possible de trouver des campings et B&B ainsi que des petites épiceries pour se ravitailler

Infos pratiques
Pour le détail complet du trek, consultez la page dédiée du site écossais Walkhighlands.

Quel matériel prévoir pour 7 jours en autonomie sur le Skye Trail ?

Les indispensables de base sont évidemment de rigueur : tente, matelas, sac de couchage, veste imperméable, le tout dans un bon sac à dos.
Et spécialement pour vous adapter au climat bien humide de l’Écosse, pensez aussi à prendre : des chaussures de rando étanches en gore-tex, une cape de pluie, une rain cover pour votre sac à dos, sans oublier une paire de bâtons de rando qui vous aideront à assurer votre stabilité sur les descentes boueuses et à tâter le terrain en zones d’incertitude humide. Pensez aussi absolument à prendre du répulsif contre les midges, les moucherons locaux qui vous dévorent en nuage organisé !

Des guêtres et un pantalon imperméable ne sont pas obligatoires mais vous serez contents de les avoir si vous en prenez avec vous !
Des vêtements et des chaussettes de rechange pour être bien au sec la nuit, et bien entendu, un stock de nourriture pour les 7 jours de marche, avec un réchaud, une petite bonbonne de gaz, et les ustensiles adaptés.

Justement, qu’est-ce qu’on prend à manger pour 7 jours sur le Skye Trail sans en avoir une tonne sur le dos ?

Alors nous, on est parti avec de la bouffe super efficace et en plus totalement végétarienne bien sûr, et même en grande partie vegan ! Voici le détail pour 2 personnes pour 7 jours :

  • 2 sachets de riz préparé et pré-cuit (sachets pour 2 personnes, l’un à la tomate, l’autre au citron et coriandre) : super bon et efficace à faire chauffer 2-3 minutes seulement dans une casserole avec un tout petit peu d’eau
  • 4 sachets de semoule préparée (1 sachet par personne, dont 2 aux poivrons et tomates, et 2 autres au citron et coriandre) : super bon et efficace également, nécessite seulement de faire bouillir de l’eau à ajouter dedans, et attendre 3 minutes que ça gonfle
  • 1 paquet de pâtes vermicelles et 1 petit bocal de pesto (aura tenu 3 repas) : cuites en 3 minutes chrono, et super bon comme à la maison avec une petite sauce pesto !
  • 4 paquets de nouilles chinoises goût curry (1 sachet par personne) : nécessite seulement de l’eau bouillante, et d’attendre 3 petites minutes que ca gonfle !
  • 12 sachets de soupe en poudre goût minestrone, velouté de champignons, et légumes et vermicelles (1 sachet par personne) : suffisant pour le soir, et prêt avec juste un peu d’eau bouillante dedans !
  • 4 sachets de noix de pécan, d’amandes, de noix de cajou, et d’abricots secs pour le grignotage
  • 8 pommes potes pour le petit dej, le dessert, ou les encas
  • 8 barres de céréales pour le grignotage ou le matin
  • 1 paquet de Granola (muesli) pour le petit dej, à manger avec de l’eau (à défaut de prendre du lait – végétal bien sûr – avec nous !)
  • 1 paquet de pain de mie sous vide pour le petit dej et le grignotage
  • 8 Snickers pour un réconfort pour le goûter
  • 2 sachets de thé et 4 dosettes de café soluble

Le tout aura été amplement suffisant pour les 7 jours pour 2, et on est même revenus avec quelques sachets de soupe en trop, et un fond d’amandes et de noix de pécan pas terminées !

Et pour se ravitailler en eau sur le Skye Trail, comment ça se passe ?

On a pu se ravitailler en eau tout au long du trek sans aucun problème, dans les ruisseaux, en faisant bien attention à ce que les cours d’eau soient bien éloignés de toute activité humaine et agricole, et en ajoutant des pastilles micropur en cas de doute. Sinon lors de nos passages dans des petits hameaux, on en profitait aussi pour trouver des points d’eau où remplir nos gourdes, quitte une fois, à carrément frapper à la porte d’une maison où une très gentille dame a accepté avec plaisir de nous donner de l’eau.

Si je n’ai pas 7 jours à consacrer au Skye Trail, est-il possible d’en faire seulement une petite portion ?

Bien sûr, puisque le trek croise plusieurs fois la route, et qu’il est donc accessible en cours de route ! La portion qui vaut le plus le coup est celle entre Portree et Rhuba Hunish, et s’étale sur 3 jours. L’étape qui est vraiment la plus magnifique est aussi la plus difficile avec 1700 m de dénivelé et 28 km entre Storr et Flodigarry. Si vous consacrez quelques jours à cette partie du trek, vous ne serez pas déçus et vous aurez vu le meilleur du Skye Trail, sans le moindre doute !!

Peut-on camper n’importe où sur le Skye Trail ?

En théorie oui, puisqu’aucune règle n’encadre spécifiquement le camping sauvage, hormis les règles de bon sens (laisser le lieu dans lequel vous vous installez pour la nuit exactement comme vous l’avez trouvé, ne pas laisser de déchets derrière vous, ne pas faire de feu, …). Mais en pratique, le sol est souvent très spongieux et humide, et il vous faudra donc parfois chercher un petit coin d’herbe adapté pour planter votre tente … Cherchez bien, on peut toujours trouver une petite zone plutôt sèche et suffisamment plate ! Et n’oubliez pas de bien fixer votre tente, les nuits sont souvent pluvieuses et venteuses …

Peut-on partir sans carte et se repérer seulement avec le balisage ?

Il n’y a malheureusement aucun balisage ni panneau, alors il est absolument indispensable d’avoir une carte avec vous, et même mieux, un GPS sur votre téléphone !! Avec une simple carte, je pense qu’on se serait perdu. Le chemin est parfois tellement aléatoire : on peut même dire qu’il n’y a parfois aucun chemin sur plusieurs centaines de mètres, même s’il finit toujours par réapparaître tôt ou tard. Nous avons donc utilisé un GPS hors ligne sur notre téléphone (application Galileo), en ayant préalablement téléchargé le tracé de la rando en format gpx sur le site Walk Highlands … Super utile pour toujours pouvoir vérifier où nous nous trouvons, et où se trouve le chemin !

Et l’hygiène sur le Skye Trail, on en parle ?

Alors là, ça dépend évidemment de votre seuil de tolérance pour vous passer de douche pendant quelques jours ! Chose à laquelle tout trekkeur est évidemment préparé ! Mais si vous tenez à vous doucher le plus souvent possible, vous pourrez le faire tout au long du trek : vous trouverez un camping et des petits B&B à Torrin, au moins un B&B à Elgol, un grand camping avec laundry service ainsi qu’un hôtel à Sligachan, tous les services d’une petite ville à Portree, et au moins quelques petits B&B et Youth Hostel à Flodigarry. Il n’y a que sur la portion entre Portree et Flodigarry (2 jours consécutifs avec étape à Storr), où vous ne trouverez pas le moindre service. Pour notre part, on s’est contenté d’une douche à Sligachan, et on l’a très bien vécu :-)

Guide trek : Traversée de l’Île de Skye en Ecosse
5 (100%) 2 votes

A propos de l’auteur Caroline & Jairson

À deux, nous parcourons le monde, motivés par notre passion pour le trek, la photographie, et les découvertes culinaires en voyage. Notre objectif : partager avec vous nos expériences autour du globe, pour vous aider à organiser votre prochain départ et vous montrer que le voyage est accessible à tous !

Laisser un commentaire