À partir du mois d’août 2018, nous serons en Nouvelle-Zélande pour une durée d’un an. Notre projet au pays des kiwis ? Effectuer la traversée à pied des deux îles, sur une distance totale d’environ 3800 km. Dans cet article, découvrez tous les détails de ce projet fou.

Il y a deux ans au cours de notre tour du monde de 10 mois, nous avions fait un stop en Nouvelle-Zélande. Trois semaines de road trip qui nous en avaient mis pleins les yeux, mais qui s’étaient achevées par une légère frustration de n’être pas restés plus longtemps. Alors que nous repartions de ce pays merveilleux avec des milliers de magnifiques souvenirs en tête, et pour la première fois pendant notre tour du monde, nous nous étions jurés de revenir. Deux ans plus tard, WE ARE BACK !! Et cette fois-ci, pour une année complète …

Sur le même sujet : Lire aussi notre article Notre bilan de la Nouvelle-Zélande

Le projet

Notre projet consiste à effectuer la traversée à pied de la Nouvelle-Zélande.

Notre itinéraire pour traverser à pied la Nouvelle-Zélande

Notre itinéraire comprend notamment les 10 great walks, ces grands treks identifiés par le Department of Conservancy (DOC) néo-zélandais comme étant parmi les plus belles randonnées du pays, y compris la toute dernière qui ouvrira courant 2019. Nous prévoyons également quelques distances en auto-stop, en raison de passages inévitables sur des portions de route, sans alternative possible sur des sentiers. Par ailleurs, notre itinéraire passera à plusieurs reprises sur le Te Araroa, ce grand trek de 3000 km qui traverse la Nouvelle-Zélande dans toute sa longueur, mais nous ne le suivrons pas dans son intégralité. Nous aurions pu envisager d’en parcourir chaque kilomètre, mais nous souhaitions absolument passer par plusieurs endroits qui nous conduisent à nous en écarter à plusieurs reprises, notamment Rotorua et le Mont Taranaki sur l’île du nord, ou encore Abel Tasman National Park, ainsi que les glaciers Fox et Franz Joseph sur l’île du sud.

Carte de notre itinéraire prévisionnel en Nouvelle-Zélande

Notre objectif avec cette traversée de la Nouvelle-Zélande

Mais pourquoi diable s’embarquer dans une telle aventure ?! pourriez-vous vous demander.

Eh bien à travers ce projet, nous avons plusieurs objectifs. Tout d’abord, nous souhaitons nous immerger pendant plusieurs mois au cœur de la nature, braver les éléments, et nous émerveiller quotidiennement devant la beauté des paysages néo-zélandais. Nous sommes des amoureux des grands espaces, et le trekking nous semble être la meilleure façon de découvrir les joyaux cachés de la nature. Rien ne nous rend plus heureux que le murmure du vent, le clapotis de la pluie, le grondement d’un orage et la chaleur d’un rayon de soleil sur notre peau, mais aussi ce sentiment d’accomplissement que l’on ressent après avoir achevé un trek, dans la sueur et dans l’effort …

Aussi, la vraie question à se poser n’est-elle pas finalement : Pourquoi ne pas prendre le temps dans nos vie de faire ce qui nous rend le plus heureux ?

Sur le même sujet : Lire aussi notre article Retour d’expérience : le road trip en campervan Spaceships en Nouvelle-Zélande

Nous profiterons également de notre séjour en Nouvelle-Zélande pour entreprendre d’acquérir de nouvelles compétences pratiques et un maximum de connaissances en matière de préservation de la nature et de modes de vie alternatifs durables. Aussi, nous envisageons d’effectuer au cours de ces 12 mois plusieurs semaines de bénévolat en workaway, helpx ou woofing, axé sur la permaculture ou les méthodes de construction écologique, mais aussi en nous investissant en tant que volontaires auprès du DOC, qui veille à la protection de la nature en Nouvelle-Zélande.

Enfin, ce projet sera également l’occasion de pratiquer à fond notre anglais et de revenir bilingue ! Du moins on espère …

Modalités pratiques pour notre projet en Nouvelle-Zélande

Pour pouvoir mener à bien cette aventure, nous disposons d’un visa d’un an. Nous avons en effet opté pour un Permis Vacances Travail (PVT), également désigné par sa dénomination anglophone Working Holiday Visa (WHV). Comme Jairson va avoir 31 ans mi-août, il s’avère que c’est peut-être la dernière année que l’on peut profiter ensemble de ce type de visa, puisqu’il est limité à 30 ans révolus dans quasiment tous les pays où il existe, à l’exception du Canada !

Par ailleurs, nous prévoyons de nous procurer le Backcountry Hut Pass, qui nous autorise à bénéficier en illimité pendant un an de nuits en refuge un peu partout dans le pays, pour la modique somme de 122 NZ$ /pers, soit environ 70€. Mais nous aurons aussi notre tente avec nous, puisque nous prévoyons également de dormir dedans, aussi bien en terrain de camping qu’en camping sauvage (nous ferons prochainement un article plus détaillé sur la question du camping sauvage en Nouvelle-Zélande).

Notre budget prévisionnel pour 1 an à 2 en Nouvelle-Zélande

(hors billets d’avion)

Graphique de notre budget prévisionnel pour la Nouvelle-Zélande

Notre projet en quelques chiffres

  • 3000 km de marche
  • 800 km de stop
  • 365 jours de visa dont 230 jours estimés pour parcourir notre itinéraire à pied
  • 10 great walks
  • 700 l de sueur estimés à deux
  • 10000 € de budget prévisionnel total estimé à deux

Traversée de la Nouvelle-Zélande à pied, notre projet voyage pour 2018-2019
4.9 (97.14%) 7 votes

A propos de l’auteur Caroline & Jairson

À deux, nous parcourons le monde, motivés par notre passion pour le trek, la photographie, et les découvertes culinaires en voyage. Notre objectif : partager avec vous nos expériences autour du globe, pour vous aider à organiser votre prochain départ et vous montrer que le voyage est accessible à tous !

Laisser un commentaire