Vous rêvez d’un peu d’exotisme à votre table ou vous recherchez une recette originale et vegan aux saveurs asiatiques pour votre prochain repas entre amis ? Essayez donc ce fabuleux gado-gado indonésien, vous ne serez pas déçu !

Depuis les trois mois que nous sommes en Indonésie, nous avons eu l’occasion de savourer plusieurs fois le gado-gado, ce plat local que l’on trouve dans la plupart des warungs (restaurant local) pour jamais plus de 2€. On se souvient parfaitement du tout premier que l’on avait goûté. Un mélange de chou, carottes et haricots verts, garni de tempeh frit et accompagné d’un peu de riz et de quelques rondelles de tomates et de concombre, le tout généreusement recouvert d’une onctueuse sauce cacahuètes … Un plat à la fois complet, original, et absolument délicieux ! Évidemment, après cette première expérience, l’envie d’y goûter à nouveau nous a reprise plusieurs fois. Cependant, on s’est vite aperçu qu’en fonction des endroits, l’interprétation du gado-gado pouvait varier énormément ! On s’est parfois réjoui de très bonnes idées, comme celle d’y ajouter de la pomme de terre ou des pousses de soja, mais on a hélas le plus souvent été déçu par l’absence de riz ou de tempeh, ou la trop faible quantité de sauce cacahuètes. Ce sont ces différentes expériences qui nous ont ainsi amenés à rêver du gado-gado parfait … De retour dans notre petite villa à Ubud après 3 mois de vadrouille à travers Bali, Lombok, et la Sulawesi, nous nous sommes ainsi empressés de faire bon usage de notre petite cuisine qui n’attendait que notre amour pour la nourriture et les bons petits plats. Résultat : voici la recette de notre Gado-Gado indonésien idéal. Complet, généreux, délicieux, et bien sûr comme toujours, vegan ! Régalez-vous !

La recette du gado-gado indonésien idéal

Difficulté moyenne / 30 à 45 min de préparation / 15 min de cuisson

Ingrédients

Pour 4 personnes
200g de riz
200g de tempeh*
200g de chou blanc
2 carottes moyennes
4 pommes de terres
1 petite poignée de haricots verts (une quinzaine)
1 grosse poignée de pousses de soja
4 petites tomates
½ concombre
4 c.à c. d’oignons frits
4 c.à c. de cacahuètes entières
1 pincée de sel
huile de tournesol
.
Pour la sauce cacahuètes
1 petite échalote
½ tomate
6 grosses c. à s. de beurre de cacahuètes non sucré et sans morceau
1 c. à s. de sauce soja sucrée

* Vous pourrez trouver du tempeh en boutique bio, mais si vous préférez, vous pouvez le remplacer par du tofu souple qui se vend en brique, soit en boutique asiatique ou bien au rayon japonais chez Carrefour ou Casino.

Préparation du gado-gado

1. Faire cuire le riz dans une casserole en suivant les indications du paquet.

2. Pendant ce temps, couper le tempeh (ou le tofu) en cubes d’environ 2 cm sur 2 cm. Dans une poêle, faire chauffer une bonne quantité d’huile (à un niveau suffisant pour pouvoir y plonger entièrement les cubes de tempeh). Quand l’huile est chaude et commence à former de toutes petites bulles, y verser le tempeh et laisser frire jusqu’à ce qu’il soit doré (même procédé avec du tofu). Retirer le tempeh à l’aide d’un écumoire, puis réserver de côté (concernant l’huile, pourquoi pas la réutiliser ultérieurement pour une autre recette incluant de frire quelque chose).

3. Hacher finement le chou, et couper les carottes et les pommes de terre en demi-rondelles pas trop épaisses, ainsi que les haricots verts en petits tronçons d’environ 5 cm. Faire revenir le tout dans la poêle huilée ayant servi pour le tempeh, en commençant durant quelques minutes par le chou, puis en ajoutant ensuite les pommes de terre, les carottes, les haricots, et une pincée de sel. Ajouter un fond d’eau, puis laisser à couvert environ 10 à 15 minutes, le temps que les pommes de terre et les carottes soient juste tendres. Ajouter les pousses de soja, et faire revenir quelques instants supplémentaires.

4. Couper les tomates en petits quartiers et le demi concombre en grandes rondelles en procédant un peu en biais.

5. Préparer la sauce cacahuètes, en faisant d’abord revenir l’échalote hachée très finement dans une poêle huilée, puis en y ajoutant une demi tomate hachée également très finement, le beurre de cacahuètes, et la c.à s. de sauce soja sucrée. Ajouter si besoin un peu d’eau pour obtenir une consistance onctueuse. Ne pas hésiter à ajouter plus de beurre de cacahuètes et de sauce soja si la quantité de sauce obtenue semble trop juste.

6. Dresser les assiettes en disposant un petit dôme de riz au centre, puis une portion de légumes tout autour. Parsemer d’un peu de tomates et de dés de tempeh, décorer de quelques rondelles de concombre et arroser le tout de sauce cacahuètes. Déposer le contenu d’une c.à c. d’oignons frits sur le dessus du riz, et parsemer enfin le tout de quelques cacahuètes entières.

Et voilà votre gado-gado est prêt !

À noter
Pour la sauce cacahuètes, on la trouve ici toute faite en Indonésie, et je n’ai donc pas essayé la version maison que je vous propose. Je pense toutefois que cela devrait parfaitement faire l’affaire, et vous permettre d’obtenir un résultat plus que satisfaisant ! Si vous essayez, n’hésitez pas à y mettre votre patte, et surtout à me faire part du résultat obtenu dans les commentaires.

Si vous avez aimé ce gado-gado, vous adorerez aussi probablement notre fabuleuse recette de Pisang Goreng, un dessert indonésien à base de bananes !

Recette du Gado-Gado indonésien idéal
4.8 (95%) 8 votes

A propos de l’auteur Caroline & Jairson

À deux, nous parcourons le monde, motivés par notre passion pour le trek, la photographie, et les découvertes culinaires en voyage. Notre objectif : partager avec vous nos expériences autour du globe, pour vous aider à organiser votre prochain départ et vous montrer que le voyage est accessible à tous !

Laisser un commentaire