Pendant près de 10 jours, nous sommes partis à la découverte de Nusa Penida, une île sublime et authentique de l’Indonésie. Accessible en seulement 2 heures de ferry depuis Bali, celle-ci possède tous les atouts pour un séjour de rêve … Des plages incroyables, des eaux d’un bleu turquoise intense, des spots de plongée et de snorkeling incontournables, des falaises impressionnantes, et des panoramas renversants. Découvrez notre expérience à Nusa Penida, et tombez amoureux de cette île avant même d’y mettre les pieds !

Panorama à couper le souffle près de Atuh Beach !

Accéder à Nusa Penida : 2h de ferry depuis Padangbai (Bali)

En théorie, il existe des moyens plus rapides (quand il n’y a pas de retard) mais aussi plus coûteux que le ferry, pour arriver à Nusa Penida. Mais en pratique, comme nous sommes des voyageurs sans le sou, et que nous préférons prendre notre temps et voyager avec les locaux, nous optons sans hésiter pour les transports publics plutôt que pour les fast boats plus coûteux et pas toujours très fiables. Ainsi, pour rejoindre Nusa Penida, la meilleure solution est de grimper dans le petit ferry jaune et bleu, qui effectue la traversée depuis Padangbai à Bali. Le ticket est à 30 000 Rp par personne, soit environ 1,80 €. Après environ 2 heures de trajet (si toutes les conditions sont réunies pour qu’il n’y ait pas le moindre retard), vous arriverez au port de Sampalan, au nord-est de l’île. En prime, ceux qui adorent les chats autant que nous, seront ravis de faire connaissance avec les deux petits loulous qui habitent le bateau. Rien de mieux que des caresses et des ronronnements pour occuper ses 2 heures de traversée !

Infos pratiques pour le ferry Bali – Nusa Penida
Départ : Padangbai (Bali)
Arrivée : Sampalan (Nusa Penida)
Tarif : 30 000 Rp /pers (1,80 €)
Durée du trajet : 2h
Horaires : plusieurs départs dans la journée au départ de Bali et de Nusa Penida (au moins 2 départs dans la matinée à partir de 7h)

* À noter qu’il n’existe aucun transport direct depuis Lombok ou Gili Air / Meno / Trawangan. À ce jour, vous n’avez pas d’autre choix que d’effectuer le trajet depuis Bali. Mais l’île étant en plein développement, il se peut que d’autres liaisons soient créées dans un futur proche.

Loger à Nusa Penida : plusieurs options d’hébergements bon marché pour les petits budgets

Si comme nous, vous voyagez avec un petit budget, vous serez ravis d’apprendre qu’il est très facile de trouver à Nusa Penida un hôtel, homestay, ou une guesthouse pas chère, à moins de 200 000 Rp /nuit (soit environ 11,75 €), petit déjeuner compris !

Par exemple, nous avons séjourné au Ramwan Guesthouse , situé dans le petit village de Ped. Si vous êtes prêts à vous accommoder d’une salle de bain partagée avec deux autres chambres, vous pouvez compter 170 000 Rp /nuit (environ 10 €) avec le petit déjeuner inclus, mais aussi de l’eau potable, du thé et du café à volonté tout au long de la journée.

Par contre, il peut être sage de réserver son hébergement un peu à l’avance, car le tourisme est en plein boom sur l’île, et l’offre hôtelière ne se développe pas aussi vite que la demande ! Pensez à jeter un œil sur Booking pour vous décider.

Visiter Nusa Penida : rester autonome en scooter ou se faire conduire en voiture

Louer un scooter sur l’île

Le meilleur moyen de visiter Nusa Penida, c’est en enfourchant un petit scooter ! Vous trouverez pleins de loueurs au sein des 3 villages principaux de l’île, Sampalan, Toyapakeh et Ped. De plus, la plupart des hébergements proposent aussi un service de location de scooters. Pour ce qui est du tarif, comptez 50 000 à 70 000 Rp par jour (soit environ 2,95 € à 4,10 € /jour), en fonction de votre capacité à négocier. N’oubliez pas de demander un casque pour chaque personne ! On voit encore trop de touristes qui se risquent à prendre la route sans le moindre casque. Pourtant, les routes de l’île sont particulièrement difficiles à pratiquer et les accidents de scooter restent très fréquents. C’est pourquoi il est préférable de bien se rappeler avant toute déconvenue que les assurances ne prendront aucun de vos frais à leur charge si vous ne prenez pas au sérieux l’obligation du port du casque.

Sur le même sujet : Lire aussi notre article Pourquoi choisir une assurance quand on voyage ?

Une fois que vous avez votre scooter et votre casque, il ne vous reste plus qu’à arpenter l’ensemble de l’île pour accéder aux différents points de vue qui s’étalent le long de ses côtes, et qui vous réservent à chaque fois une surprise exceptionnelle ! Par contre, bien que les routes sont manifestement en cours de rénovation depuis plusieurs mois, il demeure à ce jour un certain nombre de portions encore plutôt difficiles à pratiquer. Certains passages allant de 1 à 5 km maximum, peuvent en effet être très accidentés, avec de gros cailloux, des trous, des bosses, de la poussière, du sable, des graviers, des grosses montées et des pentes raides. Rien d’insurmontable toutefois, mais soyez préparé à challenger vos aptitudes de pilote de scooter !

Sur cette route, nous avons préféré continuer à pied ! On ne dirait pas comme ça, mais en scooter, c’était au-delà de nos capacités.

Les distances ne sont pas immenses, mais les trajets peuvent prendre un peu de temps d’un point à l’autre de l’île, en fonction de l’état des routes. Comptez par exemple environ 1h30 à 2h pour traverser l’île du nord au sud. Et de préférence, veillez à bien entamer la route du retour avant que la nuit ne soit complètement tombée ; les routes sont globalement assez étroites, même quand elles sont bien goudronnées, et les voitures roulent parfois assez vite. Il vaut mieux y voir clair et rentrer en sécurité avant la nuit ! Pour un plein (environ 3 litres pour un scooter), comptez environ 24 000 Rp (1,40 €), ou 8 000 Rp /litre (environ 0,50 €).

Solliciter les services d’un chauffeur

Si jamais vous ne vous sentez pas de prendre la responsabilité d’un véhicule et de sa conduite en terrain parfois difficile, vous pouvez aussi opter pour les services d’un chauffeur à la journée. Vous pourrez convenir avec lui du circuit que vous souhaitez effectuer, mais vous serez forcément moins libre et autonome qu’avec votre propre scooter. Cela reste une bonne option si vous êtes en petit groupe, puisque vous pourrez partager les frais. De plus, le chauffeur pourra aussi vous servir de guide !

Top 10 des activités incontournables sur Nusa Penida : que visiter et quoi faire sur l’île ?

1 – Kelingking Beach : un panorama à couper le souffle et une plage sublime

Déscente vers la plage de Kelingking.

Kelingking Beach, c’est probablement le spot le plus incontournable de Nusa Penida ! C’est l’endroit rêvé pour combiner un panorama à couper le souffle, une descente bien corsée de 45 minutes à flanc de falaise, et une pause idyllique sur une plage sublime aux eaux turquoise intense … N’oubliez pas la bouteille d’eau dans le sac, la remontée sous le soleil donne bien soif !

Tarif : 5 000 Rp de parking pour votre scooter (0,30 €)

2 – Broken Beach et Angel’s Billabong : des falaises et des vagues massives

Broken Beach et sa falaise percée.

Une falaise, un trou, une plage cachée et inaccessible ? C’est ce qui fait toute la beauté de Broken Beach, un spot auquel on accède après quelques kilomètres de route bien défoncée. Tenez bon, la surprise à l’arrivée vaut bien tout l’effort ! D’autant plus que vous ferez d’une pierre deux coups, puisque c’est au même endroit que vous pourrez faire trempette à Angel’s Billabong, une piscine à débordement naturelle aux couleurs incroyables, qui se déverse dans l’océan déchaîné.

Tarif : 5 000 Rp de parking pour votre scooter (0,30 €)

3 – Atuh Beach : une plage presque secrète

Atuh Beach, une plage parfaite pour se baigner …

Située sur la partie sud-est de Nusa Penida, Atuh Beach est un petit trésor caché de l’île. En contrebas, au creux de deux grandes falaises, il s’agit d’une petite crique baignée dans des eaux bleu turquoise si typiques de Nusa Penida. Après une descente bien ardue le long d’un escalier creusé à même la falaise, on apprécie de piquer une tête pour se rafraîchir ! Attention cependant aux courants et aux vagues qui y sont assez forts. À noter que sur place, vous trouverez quelques petits warungs pour manger ou boire un verre.

Tarif : 5 000 Rp /pers (environ 0,30 €) et 5 000 Rp pour le parking (environ 0,30 €)

4 – Rumah Pohon Treehouse : un point de vue de folie sur des avancées rocheuses qui s’entrecroisent dans une eau cristalline

Point de vue depuis Rumah Pohon

Depuis les petites cabanes perchées dans les arbres de Rumah Pohon, la vue est absolument renversante. Selon nous, il s’agit là de l’un des panoramas les plus beaux de Nusa Penida. C’est ainsi un indispensable à mettre sur votre to-do-list lorsque vous visiterez l’île, mais par contre, on ne vous recommande pas d’y rester dormir. Il est en effet possible de louer l’une des trois Treehouse pour y passer la nuit, et profiter un peu plus longtemps de ce lieu superbe. Mais comme celui-ci est en accès public, il faudra en revanche dire au revoir à votre intimité. Comme rien n’indique clairement qu’il s’agit d’un hébergement, les visiteurs n’hésitent pas à grimper sur les cabanes, et s’installer sur les balcons pour y faire des photos. C’est ce que nous avons nous-mêmes fait, sans penser déranger qui que ce soit !

Tarif : 5 000 Rp /pers (environ 0,30 €) et 5 000 Rp pour le parking (environ 0,30 €)

5 – Crystal Bay : un spot de snorkeling au top

Le rocher dans l’eau à Crystal Bay.

Si vous voulez profiter à fond de ce que Nusa Penida a à offrir, il faut absolument essayer le snorkeling, voire même la plongée sous marine ! Crystal Bay est en l’occurrence une petite plage très accessible, desservie uniquement par des routes en bon état, et reconnue pour être un spot parfait pour l’exploration des fonds marins. Sur place, vous y trouverez une seule et unique petite cabane où l’on propose des snorkeling trips de 3h pour 200 000 Rp /pers (environ 11,80 €), comprenant le matériel et les déplacements en bateau avec 3 arrêts sur 3 spots de plongée différents.

Tarif : accès gratuit à la plage

Si vous avez votre matériel de snorkeling avec vous, ou que vous parvenez à le louer directement à Toyapakeh, Ped ou Sampalan, auprès de votre hôtel par exemple, vous pouvez aussi accéder par vous même à la petite plage de Gamat Bay, qui est également un spot de plongée très prisé. Mais notez bien qu’il s’agit de l’unique intérêt de cette petite plage, qui n’a en revanche aucun charme. Il s’agit d’une plage de sable noire, où s’amassent hélas quelques déchets. Comptez environ 30 minutes de scooter depuis Toyapakeh, puis 20 à 30 minutes de marche, avant d’atteindre la plage. Autrement, il y a également la plage de SD Point directement accessible à Ped, depuis le restaurant du même nom. Mais soyez particulièrement vigilant, les courants y sont assez forts.

Tarif : accès gratuit à la plage

Et pourquoi pas essayer la plongée sous-marine ?
Nusa Penida est reconnue pour ses fonds marins exceptionnels : raies manta, tortues, murènes, étoiles de mer, récifs coralliens, poissons multicolores, et même l’immense Mola-Mola en été … Si comme nous, vous voulez en profiter à fond, c’est peut-être l’occasion rêvée d’essayer la plongée sous-marine ? Pour un baptême voire même pour passer une véritable formation, on vous recommande sans hésiter le Centre de Plongée Warnakali, avec qui nous avons passé notre certification PADI Open Water.

6 – Goa Giri Putri Temple : une grotte immense et sacrée

La grotte immense de Goa Giri Putri.

Très facile d’accès puisque située juste à l’est de Sampalan, la très surprenante grotte de Goa Giri Putri est tout simplement immense. On y accède par une toute petite entrée, mais ne vous inquiétez pas, on peut très vite se mettre sur ses deux jambes et y circuler debout sans problème ! N’oubliez pas d’emporter avec vous un sarong (ou un long paréo) pour le nouer autour de votre taille, et être ainsi autorisé à pénétrer dans la grotte, qui est aussi un temple sacré. Si vous n’en avez pas, vous en trouverez à louer à l’entrée de la grotte (obligatoire aussi bien pour les hommes que les femmes).

Tarif : donation suggérée de 20 000 Rp /pers (environ 1,20€) + 5 000 Rp /pers pour la location d’un sarong (habillement traditionnel pour être autorisé à pénétrer dans le temple)

7 – Bana Cliff et Sunset Point : des falaises massives et des vagues puissantes

Depuis Bana Cliff.

Bana Cliff et Sunset Point sont deux spots parfaits si vous voulez observer la puissance de l’océan se déchaîner à la rencontre des falaises rocheuses de l’île. Ce sera aussi l’occasion d’apercevoir Batu Bulong, le rocher percé très pittoresque de Nusa Penida !

Tarif : gratuit

8 – Seganing Waterfall : se baigner dans une petite piscine naturelle d’eau douce avec vue sur l’océan

Se baigner à Seganing Waterfall.

La descente est spectaculaire, et consiste à se hisser tout au long de la falaise à un escalier abrupt et des plus escarpés. Mais la récompense finale s’apprécie grandement. En contrebas d’un petit temple, vous trouverez une toute petite piscine naturelle, assez grande pour 2 personnes, alimentée par une cascade, avec une vue superbe sur l’océan. Le lieu est particulièrement caché, et vous en profiterez probablement seul !

Tarif : gratuit

9 – Temeling : une piscine naturelle, une plage et une forêt primaire

Nous avons hélas manqué ce spot qui semble pourtant être un incontournable. Ne faites pas la même erreur que nous ! Temeling est apparemment un superbe endroit, en particulier pour sa piscine naturelle bleu turquoise dans laquelle il est possible de se baigner. Vous pourrez y accéder après avoir traversé une forêt impressionnante, et vous y trouverez même une plage.

Tarif : inconnu

10 – Teletubbies Hills : des collines verdoyantes surprenantes

Nous les avons aperçues de loin, les collines verdoyantes de Teletubbies Hills semblent assez incroyables. Elles forment un décor qui rappelle apparemment les collines vertes dans lesquelles évoluent les Teletubbies, d’où leur nom. Il est possible de s’y balader, mais nous avons toutefois fait l’impasse sur ce spot. À faire si vous avez le temps, ou que vous en avez marre de passer de plage de rêve en plage de rêve le long des côtes de Nusa Penida.

Tarif : gratuit

Sur le même sujet : Pour + d’infos sur Nusa Penida, sa culture, son histoire, et toute son actu, visitez le site très complet de Blaise Nusapenida.fr

Combien de jours pour visiter Nusa Penida ?

Si comme nous, vous avez tout votre temps, vous pouvez facilement rester 7 à 10 jours pour profiter à fond de l’île et de tous ses trésors cachés, sans jamais vous ennuyer.

Mais si vous avez un nombre de jours limités et que vous devez faire des compromis, on vous conseille un minimum de 3 à 4 jours sur l’île pour vous concentrer sur l’essentiel.

Vous comptez visiter ce petit coin de paradis ?
Racontez-nous votre expérience, et n’hésitez pas à compléter les informations que l’on donne ici en nous faisant un retour dans les commentaires ! Si cet article vous a aidé dans votre organisation, n’hésitez pas à prendre 2 minutes pour nous le dire, et aidez-nous à garder nos informations à jour pour aider d’autres voyageurs.

Nusa Penida : nos conseils pour visiter cette île sublime
4.6 (92.73%) 11 votes

A propos de l’auteur Caroline & Jairson

À deux, nous parcourons le monde, motivés par notre passion pour le trek, la photographie, et les découvertes culinaires en voyage. Notre objectif : partager avec vous nos expériences autour du globe, pour vous aider à organiser votre prochain départ et vous montrer que le voyage est accessible à tous !

(2 commentaires)

    1. Ah oui ?! Est-ce possible ..!? Seganing Waterfall ? On a tellement à découvrir encore sur cette île … on reviendra c’est sûr ;-)

Laisser un commentaire