Ce trek sur plusieurs jours offre à voir une variété de paysages magnifiques. Il démarre dans la forêt à 1460 m d’altitude, où il est possible d’apercevoir de très beaux singes gris à tête noire cerclée de blanc qui se baladent en tribus dans les arbres. Difficile de les prendre en photos ! Puis il se termine à 3730 m, où l’on peut admirer d’impressionnants glaciers, ainsi que des sommets enneigés culminants à près de 8000 m.

capture_langtang_trek
Carte du Langtang Trek. Cliquez pour agrandir.

Durant toute la durée du trek, il est très facile de s’arrêter dans les nombreux petits villages pour manger ou faire une étape pour la nuit. Inutile donc, de vous charger de votre réchaud et de nourriture. Prévoyez seulement quelques biscuits ou barres de céréales pour les petits creux pendant la journée. Et si vous n’êtes pas extrêmement frileux, ce n’est pas la peine non plus de vous charger d’un gros sac de couchage ; nous n’avons même pas utilisé les nôtres en plein hiver, à la fin du mois de décembre. Les couettes qu’ils fournissent dans les lodges sont largement suffisantes pour passer la nuit bien au chaud.

Type : aller-retour
Départ : Syabrubensi
Durée : 5 jours (3 jours aller / 2 jours retour)
Dénivelé : environ 2700 m positif à l’aller et négatif au retour
Altitude de départ : 1460 m
Altitude d’arrivée : 3730 m
Difficulté : intermédiaire
Autonomie : sans guide ni porteur
Repas : faciles à trouver en chemin toutes les 2 à 3 heures
Hébergement : gratuit sur le chemin chez l’habitant en « lodge »
Itinéraire classique : Syabrubensi – Lama Hotel – Langtang – Kyanjin Gompa – Lama Hotel – Syabrubensi
Itinéraire recommandé (testé et approuvé) : Syabrubensi – Sherpagaon – Gompa – Kyanjin Gompa – Lama Hotel – Syabrubensi

Sur le même sujet : Lire aussi nos articles Bon plan voyage au Langtang · Nos recommandations logementsOrganiser votre voyage · Infos pratiques sur le Langtang et 7 raisons de choisir le Langtang pour un trek au Népal.

Par ailleurs, si la plupart des trekkeurs découpent le trek en s’arrêtant à Lama Hôtel pour la première nuit, puis à Langtang pour la seconde, avant d’arriver à Kyanjin Gompa pour la troisième nuit, nous vous conseillons de faire un peu différemment, si vous préférez vous retrouver vraiment tout seul avec les locaux, et privilégier de donner un peu de votre argent à ceux qui reçoivent moins souvent les touristes. Pour notre part, nous avons en effet passé notre première nuit à Sherpagaon, puis la seconde à Gompa, avant d’arriver pour la troisième nuit à Kyanjin Gompa. Cela nécessite le premier jour d’emprunter le sentier qui passe par Khangjim. Celui-ci est beaucoup moins fréquenté que celui qui longe la rivière pour arriver à Lama Hotel, ce qui est étonnant, car il nous a semblé beaucoup moins difficile. Si la portion pour arriver à Khangjim est relativement raide, le dénivelé est beaucoup plus tranquille jusqu’à Sherpagaon, puis jusqu’à Lama Hotel. Tandis qu’en longeant la rivière, le chemin ne fait que de monter et descendre, avec de nombreux escaliers en pierres sèches hyper escarpés. On vous laisse choisir !

IMG_86421
Attention aux ânes, ils sont nombreux sur le trek !!!

Pour vous aider à organiser votre voyage et vous donner tous nos conseils pratiques sur des treks du monde entier, nous mettons à votre disposition une carte interactive où vous retrouverez l’ensemble de nos guides treks, tous testés et commentés par nos soins. N’hésitez pas à y jeter un oeil !

Guide trek : le Langtang Trek de Syabrubensi à Kyanjin Gompa
4.8 (96%) 5 votes

A propos de l’auteur Caroline & Jairson

À deux, nous parcourons le monde, motivés par notre passion pour le trek, la photographie, et les découvertes culinaires en voyage. Notre objectif : partager avec vous nos expériences autour du globe, pour vous aider à organiser votre prochain départ et vous montrer que le voyage est accessible à tous !

(5 commentaires)

  1. Et je viens de me souvenir qu’il est possible d’acheter des cartes de rando à Katmandou. Mais encore une fois, ce n’est carrément pas indispensable tant le chemin est clair. Mais au pire, nous ce que l’on a fait pour être sûr, c’est que l’on avait pris la carte en photo avec notre smartphone. Mais c’était surtout pour bien avoir en tête les différentes étapes du trek :-)

  2. Bonjour!
    Je pars au nepal en fevrier et je souhaiterais faire un trek facile et si possible sans guide.le Langtang Trek de Syabrubensi à Kyanjin Gompa m a l air tout choisi. J en cherchais un sous les 4000m pour avoir une temperature plus clemente. Mais j ai enormement de doutes. J ai peur de me perdre en fait. J ai deja fait un trek de 15 j en autonomie en australie et a la reunion mais il n y a qu a suivre les traces des GR.
    Peut on trouver un guide papier ou une carte pour s orienter ? Peut on se fier aux carte acheter la bas ? Je pars en fevrier , penses tu qu il y neige a 4000 ? Beaucoup de questions …😅
    Merci
    Carole

    1. Oui, il est possible de trouver la carte que nous proposons ici sur ce guide, en format papier, sur place, au Namaste Hotel de Syabrubensi. Je ne crois pas qu’il soit possible de trouver mieux que cela. Mais ce n’est pas forcément nécessaire car le chemin est vraiment parfaitement clair et indiqué ! De plus, tu passeras très régulièrement dans des petits villages, où il te sera possible de demander ton chemin (et pas besoin de parler népalais, ou ni même anglais, tu as juste à dire « Kyanjin Gompa? »). Le ravitaillement des villages se fait grâce à des petits cortèges d’ânes, donc tu peux demander aux locaux aussi quand tu les croises sur le chemin. Mais vraiment, le chemin est tellement clair que tu n’auras sans doute jamais besoin de demander ta route ! Pas d’inquiétude sur ce point. De la neige à 4000 en février, ce n’est pas impossible, mais si tu as le bon équipement (vis à vis du froid : une bonne doudoune, des chaussures de rando goretex et des bonnes chaussettes chaudes, une polaire, pourquoi pas un legging à enfiler en dessous de ton pantalon de rando), tu n’auras pas de souci. Le chemin n’a rien de technique et la rando y est tout à fait envisageable s’il y a de la neige. En prime, le paysage n’en sera que plus féerique ;-)

  3. Merci beaucoup Caroline et Jairson pour promouvoir l’itinéraire qui passe par Sherpagaun.
    C’est bien sur celui que nous conseillons, pour la beauté des paysages sur la portion en balcon entre Khangjim et Sherpagaun, et pour la rencontre avec les habitants du village qui sont vraiment très accueillants.

    1. Merci pour ce commentaire ! On est ravi de partager les belles expériences que l’on apprécie de vivre au cours de nos voyages, et il s’avère que la découverte de Sherpagaon et la rencontre avec ses habitants en font partie :-) On vous souhaite en tout cas le meilleur dans votre démarche et dans l’aide que vous apportez à ce village ! Bravo pour votre implication.

Laisser un commentaire