Le 17 décembre, nous arrivions à Katmandou pour 3 semaines au Népal. Une grande première pour nous dans ce pays fascinant. Nous y retrouvions toutefois quelques ressemblances avec l’Inde, de quoi faire ressurgir les souvenirs de nos débuts en tour du monde. Retour sur notre expérience dans ce carnet de voyage.

Première approche dans le quartier de Thamel

À peine sortis de l’aéroport, nous nous faisons alpaguer par les taxis qui nous proposent de nous emmener jusqu’à Katmandou. Seulement, nous sommes résolus à prendre le bus, qui ne coûte apparemment que 30 roupies (0,23€ !) par personnes, d’après les informations glanées au comptoir de l’aéroport à notre arrivée. Mais l’arrêt du bus n’étant toutefois pas clairement indiqué, nous finissons par céder aux propositions d’un chauffeur de taxi après une dizaine de minutes, qui nous propose le trajet pour 600 roupies (4,70€). Nous qui pensons déjà, à peine arrivés, à la gestion optimisée de notre budget voyage, nous avons du mal à nous y résoudre ! Mais c’est sans regret que nous nous reportons finalement sur le taxi, puisque le bus ne se rend pas jusque dans le quartier de Thamel où nous avons prévu de rester dormir, et qu’il nous aurait de toute façon probablement fallu prendre un taxi pour terminer le trajet.

Infos pratiquesRejoindre Katmandou depuis l’aéroport
30 roupies (0,23€) /pers en bus
600 roupies (4,70€) pour le trajet en taxi

IMG_86055.jpg
Un vendeur enseveli sous ses milliers de pashminas dans les rues de Katmandou

Nous voilà donc dans le quartier de Thamel, que nous avons choisi un peu par facilité, si on peut dire, car c’est le quartier où la plupart des touristes se rendent, et où il y a donc des hébergements à foison ainsi qu’un choix très vastes de petits restaurants où manger. Le quartier reste toutefois très authentique, et on est immédiatement plongé dans l’atmosphère si spéciale du Népal, qui nous rappelle vivement nos premiers pas en tour du monde, alors que nous commencions notre voyage par l’Inde.

La circulation chaotique, le même type d’immeubles, tous empilés les uns à côté des autres, une ribambelle de petites boutiques et d’échoppes, dans lesquelles on aperçoit à peine les propriétaires, ensevelis sous des montagnes de foulards multicolores en pashmina et en cachemire, ou bien sous des tonnes de petits bijoux, ou de fruits et légumes, …

On y retrouve en effet énormément de similarités avec l’ambiance que nous avions trouvée en Inde. Les rues sont toutefois beaucoup plus propres (oui oui, on peut dire propres, et non pas moins sales), et il y a aussi beaucoup moins de chiens errants.

Puisque nous avions préféré ne pas réserver d’hébergement avant d’arriver, pour se laisser le choix sur place, et la possibilité de négocier, nous nous mettons en quête d’une petite guesthouse où poser nos affaires pour la nuit. Commençant à plutôt bien connaître le fonctionnement local, c’est sans surprise que nous nous laissons gentiment embarquer par une femme qui nous propose une chambre dans son hostel, « Hostel President ». Ça ne coûte rien d’aller jeter un oeil ! Chambre double, avec douche chaude et wifi pour 700 roupies (5,50€) /nuit : c’est ok, on accepte sans même chercher à négocier. Sur internet, en regardant un peu les prix sur Booking, nous avions plutôt vu un minimum de 1100 roupies (8,60€) pour une chambre double, alors nous sommes plutôt content du prix que l’on nous annonce en direct. Une bonne nouvelle pour notre budget voyage ! Comme quoi, c’est toujours préférable de voir directement sur place, c’est comme cela que ça fonctionne en Asie, et on peut toujours faire confiance aux locaux pour nous proposer exactement ce que l’on cherche sans même avoir à demander !

Infos pratiquesDormir à Katmandou : quartier Thamel
chambre double avec douche chaude et wifi : 700 roupies (5,50€) /nuit

IMG_86063
Un alignement de rickshaws colorés dans les rues de Katmandou

Après une nuit un peu longue passée dans l’avion, nous sommes en tout cas ravis de poser enfin nos backpacks, et de ressentir ce mélange de fatigue et d’excitation, cet état indescriptible où l’on se sent à la fois là on doit être, presque comme chez nous, et à la fois dans un nouvel environnement, où l’on a tout à découvrir. Cet état qui nous avait animé pendant toute la durée de notre tour du monde, et que l’on est si heureux de retrouver …

Découverte des trésors de Katmandou, du Dal Bhat à Durbar Square

Il est à peine 17h et la nuit est déjà bien tombée. Avant que la journée ne se termine, il est temps pour nous de faire nos premières découvertes culinaires locales, avec le fameux Dal Bhat, composé de riz, de sortes de feuilles à mi-chemin entre les épinards et les blettes, de curry de chou fleur, et de soupe de lentilles épicée, ainsi qu’avec les fameux Momos, petits raviolis fourrés avec un mélange de légumes : un délice !

Infos pratiquesManger à Katmandou
90 roupies (0,70€) pour un fried rice
110 (0,86€) roupies pour 8 à 10 momos
110 (0,86€) roupies pour une soupe

Après une bonne nuit de sommeil, nous consacrons notre matinée suivante à nous occuper des formalités administratives et pratiques pour partir en trek dans le Langtang : TIMS Card, Park Entrance Fees, et billets de bus pour Syabru Bensi.

Sur le même sujet : Lire notre article Organiser Voyage – Infos pratiques pour visiter le Langtang

IMG_89040.jpg
Une petite statuette de Bouddha dans l’un des nombreux temples de Katmandou

Le reste de la journée, nous prenons plaisir à nous perdre dans les rues étroites de Thamel, où se cachent de nombreux petits temples que l’on découvre au fil de notre balade. On arrive également à Durbar Square, place emblématique de la ville, où se trouvent de grands temples, dont une bonne partie a été détruite lors du tremblement de terre du 25 avril 2015. Certains ont été reconstruits, et d’autres sont en cours de réhabilitation. Mais beaucoup se trouvent encore en ruine, et c’est avec émotion que nous découvrons le lieu. Difficile d’imaginer ce que cela a dû être pour les habitants d’être frappés par cette catastrophe …

Notre seconde journée au Népal se termine ainsi que notre city trip à Katmandou. Demain, départ pour le Langtang …

Infos pratiquesEntrée à Durbar Square
1000 roupies (7,85€) /pers

Sur le même sujet : Lire notre article 7 raisons de choisir le Langtang pour un trek au Népal

Arrivée à Katmandou au Népal : des airs de tour du monde
Une bonne note, ça fait toujours plaisir !

A propos de l’auteur Caroline & Jairson

À deux, nous parcourons le monde, motivés par notre passion pour le trek, la photographie, et les découvertes culinaires en voyage. Notre objectif : partager avec vous nos expériences autour du globe, pour vous aider à organiser votre prochain départ et vous montrer que le voyage est accessible à tous !

Laisser un commentaire