Après notre essai pluvieux dans la montagne et la forêt de Canaan Downs, nous entreprenons de nous rapprocher de la côte en nous dirigeant vers le camping de Totaranui, accessible après un peu plus de 10 km de piste de graviers. On passera dans un premier temps par Takaka pour y faire le plein d’essence et prendre un bon café dans un bar où l’on profitera aussi du wifi !

Vers midi, nous arrivons au camping, qui longe la côte sur une assez grande étendue. Nous nous installons dans un coin tranquille, sous un arbre, avec une petite table de pique-nique rien que pour nous. L’accès à la plage est direct et de notre spot caché derrière les arbres, nous pouvons même entendre les vagues.

2016052103253400135

Quand nous partons découvrir la vue sur l’océan, nous sommes surpris par la couleur du sable, bien jaune orangé, qui contraste avec le bleu de l’eau et le vert de la forêt. Magnifique ! Avec le relief qui entoure la plage, et les rochers que l’on voit au loin, le paysage est vraiment particulier.

2016052122572400003

Un peu plus loin, il y a même une partie un peu marécageuse où des ruisseaux d’eau creuse des sillons dans le sable pour finalement rejoindre l’océan. On s’amusera à sauter par dessus pour rejoindre l’autre côté, où l’on aperçoit une sorte de grotte dans les rochers. Mais impossible de franchir l’ensemble des ruisseaux sans se mouiller les pieds ! Il faut faire le tour par un chemin de balade que nous nous résolvons à prendre.

2016052103321500166

Une vingtaine de minutes dans la forêt et nous voilà de l’autre côté des ruisseaux, à nous balader dans les rochers.

La fin de journée approche et avant la tombée de la nuit, nous ramassons du bois pour un feu à côté de notre petite table de pique-nique. Une atmosphère bien chaleureuse pour savourer une bonne petite omelette aux champignons, fromage et pommes de terre avec une petite bière et des chips … Au top pour finir la journée !

2016052108104800729

Le lendemain, nous commençons par un petit déjeuner sur la plage, avec le lever du soleil … De quoi bien commencer la journée, que nous passerons à nous balader de plage en plage, en passant par la forêt.

Nous trouverons aussi de nombreux coquillages magnifiques que l’on pense impossible à trouver soi-même comme des sortes de grosses coquilles qui font un tourbillon à l’intérieur, ou même des coquilles saint Jacques (!), des moules géantes, et même une étoile de mer (mais morte malheureusement).

2016052123282400077

On passera aussi par l’un des spots les plus beaux et les plus ouf de notre voyage : un point de vue sur la plage, sur l’océan, et le relief couvert de forêt, perché en hauteur sur des rochers cachés dans les arbres … Vraiment dingue, avec le bruit des vagues, et la chaleur du soleil sur la peau …

Conseil du jour

Vous pouvez facilement prévoir 1 à 2 semaines à Abel Tasman National Park. Entre les balades dans la forêt, sur la plage, la baignade, la possibilité d’y faire du kayak, ou même une excursion en bateau, il y a de quoi profiter de la région pour plusieurs jours ! Trois ou quatre jours semblent un minimum.

About the Author Caroline & Jairson

À deux, nous parcourons le monde, motivés par notre passion pour le trek, la photographie, et les découvertes culinaires en voyage. Notre objectif : partager avec vous nos expériences autour du globe, pour vous aider à organiser votre prochain départ et vous montrer que le voyage est accessible à tous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s