Nous reprenons la route avec pour objectif d’arriver dans la journée au parc national d’Abel Tasman. Mais à quelques kilomètres de Punakaiki, nous prenons le temps de faire un petit détour vers la Baie des Otaries. Nous pouvons y prendre un chemin à pied qui longe la côte, tout en haut d’une falaise, et qui débouche sur un point de vue d’observation d’une colonie d’otaries qui vit là. Étonnant ! On en compte une bonne trentaine, étendus sur des rochers où viennent s’écraser à rythme régulier de grosses vagues. Il y a même quelques bébés parmi les otaries. Adorable !

La route s’enfonce ensuite dans un paysage de montagnes recouvertes de grandes forêts aux couleurs automnales. C’est là que nous nous arrêtons pour prendre notre pique-nique. Un bon sandwich préparé avec amour le matin même : pain de mie aux graines, beurre, tomates, édam, champignons, poivrons jaunes, graines de courges et sauce salade au miel. Miam ! De quoi reprendre des forces pour rouler encore quelques heures.

2016051903100400077

On s’arrête plusieurs fois en cours de route pour profiter du soleil et de la beauté des paysages. On a de la chance aujourd’hui, il fait beau !

2016051905083700175

A la nuit tombée, il nous reste une vingtaine de kilomètres avant de rejoindre notre camping, avec la moitié du trajet qui grimpe et sillonne dans la montagne, puis l’autre moitié sur une piste de graviers parsemée de grosses pierres qu’il faut prendre soin d’éviter ! On arrivera finalement à destination vers 18h30, alors qu’il fait déjà nuit noire. Le ciel est dégagé et on voit bien les étoiles. On se fait chauffer une petite soupe bien au chaud, et dodo !

Conseils du jour

Prenez le temps de faire un petit détour vers la Baie des Otaries. C’est un bon spot pour les observer et le paysage avec vue sur l’océan est très joli. Suivez les panneaux indiquant Seal Colony.

Le camping de Canaan Road, à Abel Tasman National Park se mérite bien, au bout d’une piste de graviers sur 10km, mais l’endroit vaut le coup ! C’est le départ de plusieurs chemins de balade et de rando d’1h30 à plusieurs heures ou même plusieurs jours, avec possibilités d’aller dans la forêt ou vers la côte. De quoi satisfaire toutes les envies de marche !

De Punakaiki à Abel Tasman National Park
Une bonne note, ça fait toujours plaisir !

A propos de l’auteur Caroline & Jairson

À deux, nous parcourons le monde, motivés par notre passion pour le trek, la photographie, et les découvertes culinaires en voyage. Notre objectif : partager avec vous nos expériences autour du globe, pour vous aider à organiser votre prochain départ et vous montrer que le voyage est accessible à tous !

Laisser un commentaire