Qu’est-ce que l’on apporte pour un tour du monde ? Comment faire le tri et se contenter de l’essentiel ? Le choix de l’équipement et du matériel voyage à emporter n’est pas un exercice facile, mais c’est une étape indispensable pour bien organiser son voyage ! Dans cet article pratique, on vous donne quelques conseils, pour vous aider à vous préparer.

Globalement, il faut prévoir des vêtements et chaussures pour tous les types de climats, mais aussi pour les différentes activités que l’on sera amené à pratiquer. Il faut aussi penser à apporter le nécessaire pour l’hygiène, et une trousse à pharmacie avec les médicaments de première nécessité, sans oublier l’équipement pour être à peu près autonome en trek. Et comme tout ça évidemment, ça pèse lourd dans le sac à dos, on se limite vraiment à l’essentiel – ou du moins on essaie …

Sur le même sujet : Lire aussi notre article Préparer son itinéraire tour du monde

Le choix du sac à dos : trouver un backpack fiable pour son tour du monde

Tout en ayant déjà une idée du contenu de l’équipement, et de nos besoins en voyage, nous avons avant tout réfléchi au choix du sac, et à toutes les qualités que nous en attendions : léger, confortable, solide, adaptable, pratique pour ses rangements et poches, ni trop grand ni trop petit, et si possible que son look nous plaise aussi !

Nous avons donc arrêté nos choix sur :

  • le sac à dos Deuter Air Contact 40L+10L pour Jairson
  • et le sac à dos Deuter Act Lite 35L+10L pour Caroline

Très pratiques pour leur extensibilité, et très confortables avec leur rembourrage et la possibilité de régler leurs bretelles à notre morphologie, mais pas les plus légers cependant. Deux volumes de sac qui peuvent par contre paraître réduits, comparé à ce que l’on a pu voir sur d’autres blogs tour du monde, mais il nous semble que ce sera suffisant, et surtout ça permet de nous limiter ! Plus on a de place, plus on est tenté d’apporter plus d’affaires ou d’accumuler des objets en route … et donc du poids en plus !

Après quelques mois d’utilisation …
Après les avoir mis à rude épreuves pendant nos 10 mois de tour du monde, nos backpacks sont toujours en excellent état, et nous ne pouvons que les recommander ! Ils nous ont aussi accompagnés en Ecosse, ainsi qu’au Népal bien après notre retour de tour du monde, et ils nous servent encore aujourd’hui. Si c’était à refaire, nous prendrions toutefois certainement nos deux sacs en 35L+10L. Jairson estime que le sien est peut-être un peu trop grand, et que le format en dessous suffit largement.

Le contenu du sac à dos : quel matériel voyage pour un tour du monde ?

Pour parvenir à faire des compromis, et à nous décider sur le contenu de nos bagages, nous avons pesé méticuleusement l’ensemble de nos objets pour aller à la chasse au poids superflu. Si ça ne vous dérange pas de vous trimballer une enclume sur le dos, ou que vous savez aller à l’essentiel sans y passer des heures, cette étape peut bien sûr être évitée ! Mais en ce qui nous concerne, ça nous a bien aidé pour traquer les grammes et kilos en trop dans le sac.

tableau_equipement
Après une une série de choix impossibles, voici le contenu de nos deux sacs à dos !

Ca fait beaucoup, et il manque peut-être des choses, tout comme il y a sans doute des choses superflues. Difficile d’anticiper nos besoins réels en tour du monde ! Au total, on s’en sort tous les deux avec environ 15 kg dans le sac chacun. Et si l’on ressent le besoin d’adapter notre équipement, rien n’empêche que l’on se déleste de quelques affaires en chemin, ou que l’on achète ce qui nous manque au moment venu.

Et qu’est-ce que l’on en pense, maintenant que nous sommes revenus ? 
Nous avions pas trop mal évalué nos besoins et nos priorités en matière d’équipement et de matériel voyage ! Au retour de notre tour du monde, il y a finalement 3 choses que nous n’avons pas du tout utilisé. Le chargeur solaire : nous avions accès à des prises électriques tous les jours, et quand ce n’était pas le cas en trek, nous pouvions tenir sur batterie sans problème ; la ceinture cache-billet : parfaitement inutile et finalement assez ridicule ; et le carnet papier : nous notions finalement tout sur le téléphone. Par ailleurs, nous avons aussi complété notre équipement à mi-chemin, en investissant dans de bonnes doudounes, qui allaient bien nous servir pour le froid de la Patagonie.

Sur le même sujet : Lire aussi notre article Infos pratiques pour préparer le Trek W hors saison

Et quand on est une fille : est-ce qu’il y a des choses à apporter en plus pour un tour du monde ?

Quand on est une fille, plusieurs questions se posent en plus :

  • Si je m’épile, je compte sur l’esthéticienne locale ou j’apporte mon épilateur ?
  • Et pour les règles, comment gérer ça en voyage ?
  • Y a-t-il de la place dans mes bagages pour quelques bijoux et maquillage, ou dois-je forcément adopter un look 100% roots ?
  • Et si je prends la pilule, est-ce que je dois me trimballer autant de plaquettes que de mois de voyages ?

Chacune fera ses propres choix, mais savoir comment d’autres ont fait peut aussi aider.

L’épilation en tour du monde

En ce qui me concerne, pour l’épilation, le plus pratique reste à mon avis l’épilateur électrique. C’est un peu de poids en plus dans le sac, mais c’est la solution la plus efficace et la plus économique en voyage.

Les règles en tour du monde

Ensuite, pour les règles, je recommande vraiment d’adopter la cup, qui nous simplifie vraiment la vie, et pas qu’en voyage ! Pas besoin de se trimballer tampons ou serviettes qui ne sont pas très pratiques (surtout quand on n’a pas toujours de poubelles à disposition partout) et qui peuvent vite peser lourd dans le sac, surtout quand on n’est pas certaine d’en trouver dans tous les pays, et qu’on doit donc en prévoir une petite réserve.

La contraception en tour du monde

Pour ce qui est de la contraception, le plus pratique est certainement d’avoir une solution longue durée qui ne demande aucune attention particulière (stérilet et autres), mais j’étais pour ma part contrainte de prévoir toutes mes plaquettes de pilules pour chaque mois, sachant que je n’allais pas pouvoir – selon mon médecin – trouver d’équivalent à l’étranger (il disait vrai) ! Heureusement ça ne pèse pas trop lourd dans le sac.

La coquetterie en tour du monde

En ce qui concerne les bijoux, je n’ai personnellement rien apporté du tout avec moi ! N’ayant aucun de bijoux fantaisie, je n’ai pas pris le risque de perdre en route des bijoux de valeur, et puis ça a finalement été la bonne raison pour moi d’en acheter en chemin … Les occasions ne manquent pas, et ça fait très bien office de petit souvenir qui ne pèse pas bien lourd dans le sac. En matière de maquillage, je me suis juste contentée d’un petit rouge à lèvres. Mais la prochaine fois, je saurai bien m’en passer !

About the Author Caroline & Jairson

À deux, nous parcourons le monde, motivés par notre passion pour le trek, la photographie, et les découvertes culinaires en voyage. Notre objectif : partager avec vous nos expériences autour du globe, pour vous aider à organiser votre prochain départ et vous montrer que le voyage est accessible à tous !

One comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s